Le site pratique des francophones en Allemagne

Jasmin - la Tussi

La FLIRTAKADEMIE vous apprendra tous les mois à identifier, au premier coup d’œil, la méthode appropriée pour conquérir l’Allemand ou l’Allemande de vos rêves les plus fous. Mais aussi à repérer et éviter les chocs culturels de la drague Outre-Rhin. Les bénéfices de l’amour interculturel sont innombrables : apprentissage express d’une des langues les plus difficiles au monde, insertion dans le milieu amical deutsch de l’être aimé et gain immédiat de reconnaissance sociale au Kneipe du coin. Sans oublier que les disputes bilingues sont toujours extrêmement divertissantes !

Repérer Jasmin

Oh mais ! Quel est ce joli morceau dévêtu qui se trémousse là-bas, tout près du DJ, pendant cette open-air arrosée au mojito ? Vous qui vivez en Allemagne depuis quelques temps, vous croyiez dur comme fer que les Teutonnes n’avaient pas le sens du glamour ! Qu’elles allaient, quelle que soit la saison, dans des pompes de randonnée, avec des cheveux coupés ras et des sacs à dos qui se clippent sur leur mountain bike ! Non, vous ne rêvez pas, ami Français. Ce qui se dandine en mini-short rebrodé de strass, pintée à la Kindl, en dévorant des yeux le disc jockey tatoué qui fait semblant de scratcher ses platines digitales, c’est bel et bien une authentique pétasse – une comme on en fait par chez nous. Les Allemands ont même un mot très mignon pour ça : la Tussi.

Jasmin aime le clinquant, le court, le moulant, le qui n’en-jette, le je-ne-sais-quoi de vulgaire qui sait si bien attirer le mâle avec trois grammes dans le sang. Elle est née dans un petit patelin du Sachsen-Anhalt ou de la Ruhr et elle a grandi en regardant des séries américaines, comme tout le monde. Amour, gloire, beauté et parfum bon marché. Ce qu’elle vise, c’est le look Eva Mendès au bras de Ryan Gosling – mais de près, c’est un peu à une Christina Aguilera hyperglycémique que vous avez affaire. La Jasmin est perpétuellement enrubannée d’un effluve d’ambre et de vanille synthétiques, ce qui rend son repérage relativement facile, même après quelques bières. Vous la trouverez à tous les festivals de l’été, car elle aime la musique électro. Si, si, on vous l’assure, elle adore David Guetta, par exemple. (N’allez pas lui dire que ce n’est pas de l’électro, vous lui briseriez le cœur). Si votre cible est entourée d’une bande de perruches au look semblable, soyez certain que vous avez bien affaire à une Tussi. La Tussi craint terriblement la solitude.

Jasmin

Comment la séduire

Jasmin fuit donc la solitude comme la peste : voilà votre chance. Pour approcher une Tussi, il faut d’abord briser la barrière de corail surmaquillée qui l’entoure. Pour cette raison, il est préférable d’attaquer en groupe, accompagné d’autres mâles prêts à s’intéresser aux Tussis environnantes (attention, ne vous jetez pas tous sur la même Tussi. Primo, vous ne voudriez pas que Mathieu, votre meilleur pote DJ, remporte le morceau. Deuzio, vous n’avez pas envie qu’on vous accuse de gang-banger la demoiselle, non ?) Déplacez-vous donc en bande, et attaquez directement en offrant de l’alcool. Les donzelles riront, se rétracteront, mon Dieu que sont-ils allés mettre dans ces verres, on ne veut pas se réveiller à l’hôpital en ayant perdu sa virginité du popotin, etc. C’est le moment d’isoler Jasmin en effectuant des cercles concentriques autour d’elle, l’éloignant ainsi progressivement du troupeau. Après quoi, la biche n’aura plus qu’à s’accrocher à votre manche si elle ne veut pas être abandonnée parmi les chasseurs…

Le choc culturel

La Tussi allemande, sous ses allures confortables de pétasse française, présente toutefois des différences notables. La Tussi allemande a été biberonnée au féminisme. Pour elle, s’habiller comme une péripatéticienne, c’est un droit, une revendication. Ce n’est en rien le signe d’une vulnérabilité charmante, comme vous l’auriez espéré, ami naïf, amateur de pintades ! En outre, la Jasmin boit vite, beaucoup, et elle a l’alcool agressif. Vous pensiez pouvoir retourner la miss comme une crêpe dans votre tente ? Méfiez-vous, c’est elle qui va jouer au rodéo avec vous. Ivre, épuisé par deux jours de festoche, vous risquez une panne tragique devant l’ardeur de cette Valkyrie. Bon courage. Nous ne saurions vous recommander l’usage d’excitants supplémentaires, vous n’avez pas encore l’âge du Viagra et vous risquez l’infarctus avec tout ce que vous avez déjà gobé (ne faites pas l’innocent !).

Comment la larguer

Ou plutôt, comment vous en débarrasser à l’aube, puisque nous parlons ici d’une histoire d’un soir. Deux options : soit Jasmin n’a pas été épatée par vos prouesses et elle fichera le camp après l’action. Dans ce cas, c’est vous qui vous demanderez si Jasmin vous a pris pour un banal coup d’un soir, une pétasse au masculin, un navet sans cervelle. La vilaine profiteuse ! Soit vous avez passé l’épreuve du feu et Jasmin s’est entichée de votre caleçon à petits cœurs. Mais vous n’êtes pas prêt à renouveler l’expérience avec cette fausse biche d’open-air qui cache une guerrière en puissance. La technique du faux numéro de portable, éculée en ville, marche très bien en festival. Prétendez que votre smartphone est déchargé, ce qui est sûrement le cas, et laissez-lui un numéro français. Lâche ? Oui. Elle mettra ça sur le dos de l’été, de la boisson, du festival, et de la France. Et elle n’aura pas tort. Bon été, bons festivals à tous les chasseurs de Tussis !

Manon & Marie

Vous avez une question ? Contactez notre équipe d'experts.

Assurances, finances, impôts ou retraite en Allemagne :

Contactez notre expert partenaire Thomas Desray, Conseiller financier >

Conseils juridiques en Allemagne :

Contactez notre expert partenaire Daniel Jansen, Avocat franco-allemand >

Emploi, stage ou V.I.E. en Allemagne :

Visitez Connexion-Emploi, le site emploi franco-allemand de référence >

Autre question ? :

Pour toute autre question, n'hésitez pas à utiliser le formulaire de contact suivant, afin que nous puissions vous aider dans vos démarches ou mieux orienter vos recherches.