Le site pratique des francophones en Allemagne

L'importance du pain pour les Allemands

Le pain en Allemagne, c’est sacré ! A défaut de trouver une baguette potable, vous avez dû sans doute essayer quelques spécialités, non ? Le pain noir par exemple, mais savez vous pourquoi il est noir ?

La diversité des pains en Allemagne – il y en a plusieurs centaines – contraste avec le pain blanc de la baguette, qui lasse souvent très vite les Allemands lorsqu’ils séjournent en France. Avec une consommation de plus de 85 kg par an et par habitant, on ne s’étonnera donc pas d’entendre qualifier l’Allemagne de “république des fans de pain”, d’autant qu’en termes de consommation, elle se situe bien à la tête de l’Europe.

Le gigantesque assortiment de pains en Allemagne explique également l’engouement de toute la population envers ce produit de base. Ainsi, lors d’un sondage réalisé au printemps 2000, a-t-on mis en évidence les variétés préférées des Allemands : 51% des personnes interrogées ont affirmé préférer les pains de seigle, de froment, de blé. Les pains aux céréales et les pains complets n’arrivent respectivement qu’en seconde et troisième position. Et les disparités géographiques existent : tandis que les régions de l’ex-Allemagne de l’Est privilégient les pains de seigle, les régions du Nord préfèrent les pains aux céréales. Dans les régions du centre et de l’ouest, on consomme majoritairement du pain complet, tandis que le Sud préfère les pains à base de blé.

On notera que les régions du Sud de l’Allemagne sont les plus consommatrices. Ainsi, les “superfans” se concentrent-ils dans le Baden-Würtemberg, la Bavière, la Thuringe et la Saxe.

Arrêt sur le pain noir

Le pain noir, ou “Schwarzbrot”, est de nos jours reconnu mondialement comme une spécialité allemande, au même titre que la saucisse et la choucroute. Oui mais voilà, dans le passé, ça n’a jamais été le cas. Au Moyen-Âge, on en trouvait partout en Europe ! Il existe pourtant encore des endroits où le pain noir a survécu, c’est le cas de la Bretagne.

Qu’est-ce qui rend le pain noir si noir ?

Commençons par les ingrédients : des graines de seigle, de lin, de tournesol et de blé, de la farine de blé complet, avec du babeurre (Buttermilch), du sirop de betterave sucrière et un peu de sel. La farine est donc blanche ; quant à la cuisson, elle va bien brunir le pain, mais pas au point de le rendre noir (à moins de l’oublier dans le four, mais alors on n’obtient pas le même goût). Vous avez trouvé ?! C’est la betterave ! Lors de la cuisson (lente), le sucre se transforme en caramel !

Évidemment, le pain noir est un produit très sain. Il contient des fibres alimentaires, indispensables à notre organisme, qui collaborent également à soigner les troubles digestifs. De plus, en raison des fibres particulières qu’ils contiennent, les différentes sortes de pain noir et les produits à base de céréales complètes ont un effet préventif contre la constipation et la diverticulose, ainsi que, vraisemblablement, contre la diverticulite et le carcinome du côlon.

Habitudes

Le pain, en Allemagne, est au moins consommé deux fois par jour : essentiellement, au petit-déjeuner et au dîner, et le plus souvent en tartines recouvertes de fromage, de saucisse, de beurre ou de confiture.

Pour cela, on trouve dans tout ménage le “Brettchen”, la planchette qui sert à couper le pain et garnir ses tartines.

Apprenez à couper le pain en Allemagne avec cet article amusant de l’émission Karambolage d’ARTE.

Une question ?

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’information ou question plus précise, nous vous aiderons dans vos démarches ou vous orienterons vers un partenaire dans votre région.