Le site pratique des francophones en Allemagne

Manger bio est plus tendance que jamais en Allemagne

Trois Allemands sur quatre (76 %) et sept jeunes de moins de 30 ans sur dix déclarent acheter des produits bio. Plus d’un Allemand sur cinq (21 %) affirme même privilégier « toujours » ou « souvent » les aliments bio. Pour ce faire, les consommateurs n’ont pas à se compliquer la vie. Dans leur grande majorité, ils trouvent, en effet, leur bonheur dans leur supermarché habituel (84 %) ou chez les discounters (63 %).

Salon BioFach : prime à la qualité

Ainsi, depuis dix ans, le bio est un créneau en pleine expansion outre-Rhin. Premier marché européen, l’Allemagne a vu ses producteurs tripler leur chiffre d’affaires annuel en douze ans. En 2011, ce dernier atteignait quelque 6,6 milliards d’euros.

Cette évolution s’inscrit dans le paysage. Selon le ministère de l’Agriculture, la surface consacrée à l’agriculture biologique a presque doublé entre 2001 et 2011. Elle est passée de 546 000 à plus d’un million d’hectares. Cela représente 6,1 % des surfaces cultivées en Allemagne.

Pourtant, cela ne semble pas encore assez. Depuis plusieurs années, en effet, l’Allemagne est obligée d’importer des produits bio pour satisfaire la demande de ses consommateurs, se plaint la ministre allemande de l’Agriculture, Ilse Aigner.

Ce n’est pourtant pas faute de soutien à la filière. Que ce soit au niveau allemand ou européen, les pouvoirs publics encouragent les méthodes de production bio, notamment par l’institution de labels de qualité.

Question de confiance

Quoi qu’il en soit, le bio inspire confiance aux consommateurs. Et les produits allemands leur semblent synonymes de goût, de qualité, de méthodes de production durables et de fiabilité du système de contrôle. Lorsqu’on les interroge sur les motivations de leurs achats, ils invoquent le désir de favoriser un élevage respectueux des besoins des animaux (94 %), de soutenir les producteurs régionaux (89 %) et de réduire la pollution (89 %).

Rien d’étonnant, dans ce contexte, à ce que les consommateurs allemands s’inquiètent aujourd’hui de la découverte de lasagnes surgelées contenant de la viande de cheval dans d’autres pays européens (voir ci-dessous).

Source : allemagne.diplo.de

Vous avez une question ? Contactez notre équipe d'experts.

Assurances, finances, impôts ou retraite en Allemagne :

Contactez notre expert partenaire Thomas Desray, Conseiller financier >

Conseils juridiques en Allemagne :

Contactez notre expert partenaire Daniel Jansen, Avocat franco-allemand >

Emploi, stage ou V.I.E. en Allemagne :

Visitez Connexion-Emploi, le site emploi franco-allemand de référence >

Autre question ? :

Pour toute autre question, n'hésitez pas à utiliser le formulaire de contact suivant, afin que nous puissions vous aider dans vos démarches ou mieux orienter vos recherches.