Le site pratique des francophones en Allemagne

Matthias - le barman du Ruhrpott-on-the-Rocks

La FLIRTAKADEMIE vous apprendra tous les mois à identifier, au premier coup d’œil, la méthode appropriée pour conquérir l’Allemand ou l’Allemande de vos rêves les plus fous. Mais aussi à repérer et éviter les chocs culturels de la drague Outre-Rhin. Les bénéfices de l’amour interculturel sont innombrables : apprentissage express d’une des langues les plus difficiles au monde, insertion dans le milieu amical deutsch de l’être aimé et gain immédiat de reconnaissance sociale au Kneipe du coin. Sans oublier que les disputes bilingues sont toujours extrêmement divertissantes !

Repérer Matthias

En ce mercredi soir, vous, gazelle du business engoncée dans un tailleur en lycra, vous ennuyez ferme à Duisburg en séminaire de « team-building », loin de vos potes déchaînés qui ne doivent pas y aller avec le dos de la cuillère en ce moment-même dans les rades de Berlin.

Mais voilà que Matthias, le barman du Down Under, un trou à pochtrons looké à l’australienne pour faire cool, a ravi votre cœur blasé. Sous des néons aveuglants, au son des queues frappant les boules (cf le billard derrière vous), Matthias brise la glace, Matthias tranche les rondelles, Matthias assaisonne, pimente, Matthias shake le shaker. C’est le roi du cocktail et le chéri de ces dames. Un borsalino posé sur l’arrière du crâne avec une négligence charmante, une dent de reptile en plastique d’inspiration Crocodile Dundee en pendentif, des cheveux blonds savamment ébouriffés par le gel, il épate par ses tours de passe-passe avec les bouteilles. Toute une rangée de petites pintades coiffées à la Jacques Dessange s’ébaubit lorsqu’il fait basculer la bouteille de gin d’un geste leste.

Matthias s’est tapé toutes les plus belles nanas du Ruhrpott. Car c’est là qu’il a grandi, dans un village au nom oubliable, dans un pavillon à l’allure sans importance. Ses parents sont fonctionnaires, sa mère est aussi peintre sur soie du dimanche. C’est elle qui lui a d’ailleurs tout appris de la vie : « regarde la course de l’éphémère papillon dans le ciel, tes yeux ont l’éclat des étoiles que j’ai volées pour faire luire tes prunelles, etc ». Il a interrompu ses études à seize ans pour devenir troubadour. Mais après un tour du monde (Cologne – Strasbourg – Barcelone – Madrid – retour à Duisburg) il a choisi de se fixer dans la Ruhr pour y exercer sa nouvelle passion : chéquer le shaker devant les demoiselles du cru.

Teresa

Comment le séduire

Au fond, Matthias se voit comme un loup solitaire. Un cheval libre dans le vent à la crinière ondulante, un de ceux qu’on n’attrape pas, qu’on n’apprivoise pas. Il rêve de celle qui comprendrait ce besoin métaphysique de grands espaces, d’ermitages, de solitude sauvage. Plutôt que de faire comme les dindonneaux qui poussent des cris lorsqu’il jongle avec les bouteilles de rhum, provoquez-le. Asseyez-vous seule au bar, bien isolée, l’air d’être une habituée des comptoirs. Style louve solitaire à la voix rauque (fumez une ou deux Gitanes Maïs avant). Plantez vos yeux noirs dans les siens. Et demandez-lui un cocktail qui n’existe pas. Un défi à Duisburg, pour un type à l’âme d’aventurier, ça ne se refuse pas. Le poisson est ferré, laissez-le fermer le bar et ramenez-le dans votre chambre d’hôtel au bord de l’autoroute. (Gaffe aux collègues, quand même.)

Le choc culturel

Plus qu’un vrai choc culturel, ce qui vous menace, c’est le clash générationnel. A vingt-cinq ans, Matthias a des rêves plein la tête (devenir dresseur de chevaux en Camargue, escalader le Machu Picchu à cloche-pied), qu’il a envie de vous raconter au petit-déjeuner alors que votre séminaire redémarre à huit heures et que votre application PowerPoint a crashé dans la nuit. Au buffet de l’hôtel où il a tenu à vous accompagner, il rafle toutes les mini-viennoiseries et fait une razzia sur les portions individuelles de Nutella, ce qui vous attire le regard noir des stagiaires du département communication. Il roule un joint après le café et se le fume devant le tourniquet de l’entrée du Motel One. Bref, ce mec est un gamin et il vous colle la honte. Vous avez encore deux jours à tirer dans ce joli coin de la Ruhr et vous craignez soudain le pire lorsque Matthias vous balance que vos yeux ont l’éclat d’un papillon éphémère que sa mère a volé pour le mettre dans vos yeux comme des étoiles qui scintillent. Hilfe.

Comment le larguer

Matthias a le numéro de votre chambre d’hôtel – ce qui était un peu imprudent – et vous n’avez aucune envie de passer vos deux dernières nuits duisburgiennes à écouter ses discours à la Francis Cabrel. Dites-lui tout-à-trac que vous êtes mariée, que vous regrettez violemment votre trahison, qu’il est un garçon merveilleux et plein d’avenir et qu’il vous a redonné le goût de vivre après plus de six mois sans sexe avec votre époux que vous aimez de toute votre âme mais qui a la sclérose en plaque et se déplace dans un fauteuil roulant. Bouleversé par cette révélation, il vous laissera partir, jolie jument sauvage et blessée, vers votre destin tragique.

Vous avez une question ? Contactez notre équipe d'experts.

Assurances, finances, impôts ou retraite en Allemagne :

Contactez notre expert partenaire Thomas Desray, Conseiller financier >

Conseils juridiques en Allemagne :

Contactez notre expert partenaire Daniel Jansen, Avocat franco-allemand >

Emploi, stage ou V.I.E. en Allemagne :

Visitez Connexion-Emploi, le site emploi franco-allemand de référence >

Autre question ? :

Pour toute autre question, n'hésitez pas à utiliser le formulaire de contact suivant, afin que nous puissions vous aider dans vos démarches ou mieux orienter vos recherches.