Le site pratique des francophones en Allemagne

Portrait type : qui sont les "Allemands" ?

Généralisations et clichés mis à part, qui sont « les Allemands » ? (Si tant est qu’on puisse parler « des Allemands » en général…) Et comment faire leur connaissance ?

Tout d’abord, je ne pense pas qu’on puisse brosser un portrait-type des Allemands. Quand bien même on s’y risquerait, ce ne serait qu’un stéréotype, et non le reflet de toute une nation. L’Allemagne est un vaste pays qui abrite une population extrêmement diversifiée. Les gens sont très différents d’une ville à l’autre (prenez Cologne et Düsseldorf, par exemple) et, plus manifestement encore, d’un Land à l’autre. D’est en ouest et du nord au sud, ce pays est si vielfältig qu’il serait injuste de mettre tous les Allemands dans le même sac. […]

Quant à la manière de lier connaissance avec ces gens si différents les uns des autres, c’est une autre paire de manches. Il existe une foule de clichés sur le comportement des Allemands. « Froids » et « distants » : voilà probablement les adjectifs qui reviennent le plus souvent dans ce contexte. D’expérience, je ne les trouve pas totalement injustifiés : lors d’un premier contact avec un Allemand, il convient de maintenir une certaine distance. Une poignée de main suffit. C’est très différent en France ou en Espagne, où l’on peut faire la bise à quelqu’un qu’on rencontre pour la première fois. […]

Cela dit, une fois qu’on se lie avec un Allemand, il s’instaure une amitié véritable, qui a quelque chose de merveilleusement franc, mais aussi de chaleureux. Il n’est peut-être pas évident de conquérir l’amitié d’un Allemand, mais quand on atteint le stade auquel on peut conclure un message par « lg » (Liebe Grüße), on se rend compte que les Allemands sont tout aussi sympathiques et chaleureux que les autres peuples. En réalité, ils sont très sincères, délicats et attentifs aux autres, souvent d’une grande gentillesse et surtout d’une franchise à toute épreuve, ce que je trouve particulièrement rafraîchissant.

Cependant, je n’ai pas encore découvert la formule magique pour passer des poignées de mains maladroites au cercle des intimes. Il semblerait qu’on y parvienne une fois qu’on a été suffisamment cerné, ce qui peut prendre un certain temps. Ne vous imaginez pas que vous allez devenir proche d’un Allemand en une semaine. Mais soyez patient, et vous pourriez vous faire d’excellents amis. Chez nous, en Irlande, il y a une sorte de no man’s land qu’on peut généralement meubler en parlant de tout et de rien, mais on dirait que cela n’existe pas ici. Apparemment, « ils » n’aiment pas cette idée. De mon point de vue, cela entraîne parfois un certain manque de convivialité, ou un silence un peu trop pesant dans la file d’attente au supermarché, ou dans le métro. […]

Néanmoins, j’admire la sincérité et la fiabilité des amitiés à l’allemande, que j’apprécie beaucoup. Cela dit, un brin de causette ne nuirait à personne, par exemple sur le dernier tailleur d’Angela Merkel ou le terrible manque de ponctualité des transports publics à Cologne !

Source : allemagne.diplo.de

Vous avez une question ? Contactez notre équipe d'experts.

Assurances, finances, impôts ou retraite en Allemagne :

Contactez notre expert partenaire Thomas Desray, Conseiller financier >

Conseils juridiques en Allemagne :

Contactez notre expert partenaire Daniel Jansen, Avocat franco-allemand >

Emploi, stage ou V.I.E. en Allemagne :

Visitez Connexion-Emploi, le site emploi franco-allemand de référence >

Autre question ? :

Pour toute autre question, n'hésitez pas à utiliser le formulaire de contact suivant, afin que nous puissions vous aider dans vos démarches ou mieux orienter vos recherches.