Le site pratique des francophones en Allemagne

Les musées de Berlin – L’embarras du choix

Au niveau international, les musées de Berlin sont en forte concurrence avec un grand nombre d’autres musées européens : Le Louvre de Paris, les Musées du Vatican de Rome et le Tate de Londres en sont lesmeilleurs exemples. Certes, la ville de Berlin ne dispose pas d’une telle attraction. Mais, elle sait attirer les amateurs d’art et de culture autrement…

Après les destructions de la Seconde Guerre mondiale et une longue période de reconstruction, Berlin a su réhausser son offre culturelle. Après la réunification, de nouveaux musées ont ouvert leurs portes, d’autres ont été restaurés. Ainsi, de nombreux musées et collections se sont constitués (aujourd’hui, il en existe 175) se regroupant dans quatre centres principaux :

  • La Museumsinsel : La Museumsinsel, qui d’ailleurs a été inscrite au patrimoine mondial culturel, réunit le Altes Museum, le Pergamon Museum, le Bode Museum, la Alte Nationalgalerie ainsi que le Neues Museum et la Friedrichswerdersche Kirche.
  • Le Château de Charlottenburg regroupe le Museum Berggruen, le Museum für Vor- und Frühgeschichte, la collection Scharf-Gerstenberg, le Ägyptisches Museum et le Museum für Fotografie.
  • Les Museen Dahlem abritent le Museum Europäischer Kulturen, le Ethnologisches Museum et le Museum für Asiatische Kunst.
  • Enfin, le Château de Köpenick héberge la dépendance du Kunstgewerbemuseum (l’autre dépendance se trouve à Potsdamer Platz).

De plus, d’autres musées et galeries valent le détour : le Museum für Naturkunde, le Deutsches Historisches Museum, la Neue Nationalgalerie, le Jüdische Museum, le Brückemuseum, le Botanische Museum… On pourrait continuer la liste sans problèmes.

Et bien sûr, Berlin a aussi pensé aux millions de touristes venant chaque année et étant impatients de découvrir le mystère de l’histoire allemande : l’époque du national-socialisme. Pour ceux et celles qui souhaitent se renseigner en premier lieu sur cette époque, la Seconde Guerre mondiale et l’Après-Guerre, il y a surtout la Gedenkstätte Deutscher Widerstand, la Topographie des Terrors et le Dokumentationszentrum NS-Zwangsarbeit. Pour la division de l’Allemagne, les causes, le déroulement et les conséquences, il ne faut pas manquer le Alliiertenmuseum, le Mauermuseum près du Checkpoint Charlie, la Gedenkstätte Berliner Mauer et le DDR Museum.

Voilà, le monde de la culture berlinois répond aux goûts et aux intérêts de tout le monde de sorte que personne ne devrait se sentir délaissé : archéologie, antiquité, ethnographie, beaux-arts, arts vivants, histoire naturelle, art décoratif…

Par ailleurs, pour tous les noctambules entre vous, Berlin propose régulièrement un événement particulier, à savoir la « Lange Nacht der Museen ». Actuellement, le 30 août 2008, pour la 23ème fois et sous le slogan « Schlösser, Parks und Gärten », plus de 100 musées, galeries, collections, archives, lieux commémoratifs et châteaux ouvrent leurs portes à partir de 18 heures jusqu’à 2 heures du matin.

Bien, il ne faudrait que choisir !

Informations détaillées :

Une question ?

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’information ou question plus précise, nous vous aiderons dans vos démarches ou vous orienterons vers un partenaire dans votre région.