Le site pratique des francophones en Allemagne

De l'art d'être pauvre

Vivre pauvre peut aussi être un art. C’est tout le propos d’un petit livre au succès inattendu en Allemagne : Berlin pour les pauvres.

L’auteur de Berlin pour les pauvres, Bernd Wagner, est un chômeur berlinois, ancien enseignant de RDA, vivant de l’aide sociale (345 € par mois, mais son loyer est pris en charge par l’État).

Il y raconte avec humour les mille combines dont il use pour rendre son quotidien plus vivable. Des plus naturelles, comme cueillir champignons et baies sauvages au coeur même de Berlin, aux moins recommandables, comme jouer les pique-assiette dans les vernissages. Le sous-titre de son ouvrage le dit bien : « Un guide à l’attention des artistes du quotidien. » Au fond, il s’agit juste « de désapprendre que ce qui ne coûte rien n’a pas de valeur », explique Bernd Wagner.

« Un autre regard sur la vie » à la résonance telle – l’ouvrage en est à sa seconde édition – que l’on peut se poser la question : aurait-il rencontré le même succès en d’autres temps ? Certes, Berlin a toujours été, historiquement, une ville ouvrière. Aujourd’hui encore, la capitale allemande ne se remet pas de ses dettes contractées à l’occasion de la réunification. Son propre maire la qualifie de « pauvre mais sexy », c’est même devenu un slogan (voir notre article).

Les inégalités s’accroissent

Cependant jamais le fossé ne s’était autant creusé entre les nantis et ceux que l’on appelle en Allemagne les Hartz IV, c’est-à-dire les chômeurs longue durée, dont les indemnisations chutent de façon drastique au bout d’un an. Parue le 4 mars, une étude de l’Institut allemand de recherches économiques (DIW) l’a d’ailleurs révélé : les inégalités s’accroissent en Allemagne, les riches sont de plus en plus riches, les pauvres de plus en plus pauvres et nombreux.

« Je n’ai jamais été spécialement riche, mais il est certain que le fait de devenir un Hartz IV a déclenché chez moi l’écriture de mon livre », reconnaît Bernd Wagner. Alors qu’un scandale financier a révélé le mois dernier que des centaines de personnalités allemandes plaçaient leur argent au Liechtenstein pour le cacher au fisc, Bernd Wagner, lui, détaille ses bons plans chez Aldi (grande surface bon marché) ou dans les magasins de vêtements « second hand », où l’on trouve tenues et chaussures nécessaires à une soirée à l’opéra.

Comme lui, on peut être Hartz IV et continuer de fréquenter les hauts lieux culturels de la capitale – pauvre, oui, mais avec style – en achetant par exemple des billets pour les places les plus mal situées, avant de se précipiter au premier rang, s’il y reste des fauteuils libres… Beaucoup ont reproché à Wagner d’encourager des pratiques illégales. Il s’en défend : « Je ne fais que me faufiler entre les mailles, sans faire de tort à personne. »

Article de Lorraine ROSSIGNOL paru dans Ouest-France – 25 avril 2008


ISBN: 3821858303 EAN: 9783821858302

Eichborn Verlag Ag

März 2008 – kartoniert – 141 Seiten


Deutschlands erster Stadtführer für Leute ohne Kohle

“Sich damit zu trösten, dass ein Armer größere Chancen hat, in den Himmel zu kommen, als ein Reicher, genügt uns nicht. Wir wollen mit unserem Buch beantworten, wie er schon vorher des paradiesischen Lebens teilhaftig werden kann – nicht mehr, aber auch nicht weniger”, so das Credo dieses Werkes.

Bernd und Luise Wagner zeigen, wie es geht: kreativ, frech und mit einer Prise zivilem Ungehorsam.

Und so erfährt man

  • wie man sich bei Botschaftsempfängen den Bauch vollschlagen kann und kostengünstig in die Kulturtempel der Hauptstadt kommt

  • wie man auf seine tägliche Zeitungslektüre nicht verzichten muss

  • wie man für wenig Geld gut isst oder sich von der Natur den Tisch decken lässt (mit Lageskizze für Obstbäume, Pilzstellen und Fischgebiete)

  • wie man dem Berliner Winter entkommt

  • wie man sich von Behörden und Arbeitsämtern nicht kleinkriegen lässt

Vous avez une question ? Contactez notre équipe d'experts.

Assurances, finances, impôts ou retraite en Allemagne :

Contactez notre expert partenaire Thomas Desray, Conseiller financier >

Conseils juridiques en Allemagne :

Contactez notre expert partenaire Daniel Jansen, Avocat franco-allemand >

Emploi, stage ou V.I.E. en Allemagne :

Visitez Connexion-Emploi, le site emploi franco-allemand de référence >

Autre question ? :

Pour toute autre question, n'hésitez pas à utiliser le formulaire de contact suivant, afin que nous puissions vous aider dans vos démarches ou mieux orienter vos recherches.