Le site pratique des francophones en Allemagne

Le futur Château de Berlin

C’est bien l’un des projets les plus ambitieux de la capitale. Reconstruire le château de la ville, rasé par le gouvernement communiste après la guerre et remplacé alors par le Palais de la République, deux palais qui ne sont aujourd’hui plus que des ruines invisibles.

Et pourtant, vous n’aurez pas la chance de contempler un monument identique à l’original. Comme pour le Reichstag, les architectes vont intégrer des éléments nouveaux. Le gouvernement fédéral y tient.

Si le débat a fait rage sur sa construction, force est d’admettre que l’architecture du monument sera plus en harmonie avec son environnement. L’Ile des Musées, la cathédrale (Berliner Dom), la Bibliothèque Nationale et l’Université Humboldt forment un ensemble que certains aiment surnommer “Athènes sur Spree”.

Financement

Sans surprise, ces grands travaux s’avèrent fort coûteux. La ville, dont les caisses sont vides, n’a pas les moyens de subventionner seule ce projet gigantesque et a fait appel aux dons des citoyens. Chacun peut ainsi acquérir une pierre taillée de l’édifice avec son nom gravé, en échange d’un don. Il y en a pour tous les budgets : de 50€ pour la plus petite pierre jusqu’à 2,5 millions d’euros pour des pièces entières, comme le portail.

Dates

La construction du château remonte à 1443. A cette époque, Berlin était une bourgade et le fort servait au contrôle de la route commerciale.

Fortement délabré pendant la guerre de trente ans, il subit les transformations les plus importantes sous le roi Friedrich I de Prusse au début des années 1700. Schlüter, l’un des architectes allemands les plus importants du style baroque, y perdra son honneur, faisant construire une tour de 120 mètres, qui ne tarda pas à pencher et dut être démolie, coûtant ainsi plus cher que le château lui-même.

Le roi Friedrich II (le Grand) prit en horreur ce château devenu austère. Il prit ses quartiers au château Sans-Souci de Potsdam.

Fin 1918, le château est pillé après l’abdication de l’empereur par les travailleurs et les soldats soviétiques. Il n’est pas utilisé par les Nazis, mais est gravement endommagé par les bombardements de 1945 - pourtant moins que le château de Charlottenburg, qui, lui, est aujourd’hui intact.

En 1950, le château est détruit sur les ordres du gouvernement de la République Démocratique d’Allemagne, qui souhaite effacer la présence des symboles impériaux dans la ville. Ce n’est qu’en 1974 qu’est érigé le Palais de la République, à la suite de la reconnaissance diplomatique de la RDA lors de la Conférence sur la Sécurité et la Coopération Européenne. Il devient le lieu central des grandes manifestations politiques et culturelles du pays.

Hautement contaminé par l’amiante, le Palais de la République sera fermé en 1990. Des projets de reconstruction du château sont immédiatement lancés. Les travaux de désamiantage du Palais de la République s’achèvent en 2002 et sa démolition complète prend fin en 2008.

Les plans actuels prévoient une inauguration du château en 2015 pour le vingt-cinquième anniversaire de la réunification allemande.

Simulations 3D et infos

Des simulations 3D et des infos sur cette reconstruction sont disponibles sur le site Berliner Schloss.

Vous avez une question ? Contactez notre équipe d'experts.

Assurances, finances, impôts ou retraite en Allemagne :

Contactez notre expert partenaire Thomas Desray, Conseiller financier >

Conseils juridiques en Allemagne :

Contactez notre expert partenaire Daniel Jansen, Avocat franco-allemand >

Emploi, stage ou V.I.E. en Allemagne :

Visitez Connexion-Emploi, le site emploi franco-allemand de référence >

Autre question ? :

Pour toute autre question, n'hésitez pas à utiliser le formulaire de contact suivant, afin que nous puissions vous aider dans vos démarches ou mieux orienter vos recherches.