Le site pratique des francophones en Allemagne

Le château de Neuschwanstein

Les châteaux de Bavière font partie des curiosités les plus connues de l’Allemagne du Sud. Depuis des années, ces édifices situés dans des décors somptueux fascinent et font rêver de nombreux visiteurs par l’élégance et l’originalité de leur architecture. Ces châteaux sont au nombre de trois : Neuschwanstein, Linderhof et Herrenchiemsee. Ils ont en commun une histoire qui sort de l’ordinaire, l’histoire d’un souverain aujourd’hui qualifié de “Fou” : le roi Louis II de Bavière.

Louis II de Bavière

Le 25 Août 1845, les habitants de Munich apprenaient au son des cloches que le Prince Maximilien de Bavière et son épouse Marie, Princesse de Prusse, venaient d’avoir un héritier, Louis, né au château de Nymphenburg.

Le jeune prince ainsi que son jeune frère Otto reçurent de leur père une éducation très stricte. Toutefois, il passa la plus grande partie de son enfance en compagnie de sa mère, dans le château de Hohenschwangau, situé au pied de l’éperon rocheux sur lequel se trouve aujourd’hui le château de Neuschwanstein. Déjà d’un caractère très rêveur et solitaire, il y passait la plupart de son temps à effectuer de longues promenades dans les forêts et vallées des alentours.

Passionné par les légendes et la mythologie, il assiste pour la première fois en 1861 à l’une des représentations de l’opéra de Richard Wagner “Lohengrin”, dont il ressort émerveillé. Richard Wagner deviendra par la suite un grand ami de Louis et sa musique sera pour lui une grande source d’inspiration que l’on retrouve également dans l’architecture de ses châteaux.

En 1864, à la mort de son père, Louis devint roi de Bavière.

Même si il prend sa nouvelle mission très au sérieux, le nouveau Roi, sans expérience, s’efforce de réaliser ce qui est pour lui le plus important : favoriser l’art et la culture. Il ne s’intéresse pas aux affaires politiques et économiques, mais seulement à l’art. Il rêve d’une vie entourée d’artistes, d’un monde du Bon et du Bien.

Le roi n’avait guère d’amitiés féminines. La seule femme avec qui il entretenu une longue amitié toute sa vie fut sa cousine Elisabeth, Impératrice d’Autriche, également connue sous le nom de Sissi.

Après maintes défaites et déceptions, le roi Louis II se retira de plus en plus dans son monde imaginaire. Puis il construisit les châteaux dont il rêvait tant !

En 1885, l’État de Bavière est endetté et la situation est catastrophique. Le roi passe la plupart de son temps seul, dans les montagnes. Les membres du gouvernement forment alors une commission de médecins, chargés de rendre compte de l’état mental anormal du roi et de l’éloigner du trône.

Le 12 juin 1886, le roi fut arrêté et interné dans le château de Berg, au bord du lac de Starnberg. Le 13 Juin, le roi ainsi que son médecin furent retrouvés morts noyés dans le lac.

Suicide, meurtre ? Un certain nombre de théories existent sur les circonstances de la mort du roi Louis II de Bavière. Mais l’on ne connaîtra jamais la vérité.

Ce personnage, sa vie, ses œuvres et sa mort curieuse ont fait de Louis II l’une des grandes légendes de Bavière. Un artiste, un philosophe romantique qui n’aurait peut-être pas du devenir roi. En Bavière, il est surnommé le “Kini”. Mais il a laissé à la Bavière un merveilleux patrimoine touristique que sont les châteaux de Bavière.

Citation du roi : “Je veux rester pour moi-même et pour les autres un éternel secret.”

Le château de Neuschwanstein

Le château de Neuschwanstein est sans aucun doute l’oeuvre la plus connue du roi Louis II. Construit au bord des Alpes, plus précisément dans la commune de Schwangau, cet édifice émerveille petits et grands. Le château de Neuschwanstein a également servi d’inspiration pour la création du logo de Disney représentant “Le château de la belle au bois dormant”.

Le château fit construit entre 1869 et 1886 dans un style romantique, fier, avec des tours pointues et des créneaux. Le roi lui-même ne séjourna que très rarement dans le château. Mais c’est dans la chambre à coucher du château qu’il fut arrêté en 1886 avant d’être transporté au bord du lac de Starnberg.

Quelques semaines seulement après la mort du roi Louis II en 1886, le château de Neuschwanstein fut ouvert au public et des droits d’entrée furent déjà exigés. Depuis, le nombre de visiteurs n’a cessé de croître et s’élève aujourd’hui à 1,4 millions par an.

L’histoire du nom de Neuschwanstein

Schwanstein est le nom de l’éperon rocheux sur lequel le bâtiment a été construit. Sur cette hauteur se trouvaient les ruines d’un vieux château, où le roi se rendait souvent lors de ses séjours à Hohenschwangau. Le roi décida d’ériger son plus bel édifice à cet endroit là et donc de lui donner le nom de Neu-Schwanstein.

La visite intérieure

Des visites guidées ne sont organisées qu’en allemand et parfois en anglais. Pour les autres, y compris les Français, vous recevrez un appareil vous permettant d’effectuer votre visite individuellement et d’écouter les commentaires au travers d’un casque. Attention : vous avez seulement environ 30 minutes pour visiter l’intérieur du château, ce qui n’est pas de trop ! Et il faudra monter et descendre quelques marches !

Pendant ces 30 minutes, vous aurez la chance de découvrir quelques unes des pièces qui furent terminées dans le château telles : la salle du trône, la chambre à coucher du roi, la salle des chanteurs, la cuisine etc… Chacune de ces pièces a un style différent et est ornée d’oeuvres d’art très variée. Les colonnes ornant la galerie de la salle du trône sont recouvertes de lapis-lazuli, par exemple.

Ouvrez bien les yeux, vous y découvrirez vraiment des merveilles !

Mais s’il y a une chose qu’il ne faut pas manquer, ce sont les paysages que l’on peut admirer depuis les nombreuses fenêtres du château. L’une des représentations les plus connues du roi est celle où il se trouve sur le balcon de la salle du trône et admire le paysage.

Depuis la galerie menant jusqu’à la salle des chanteurs, vous aurez une vue imprenable sur le lac de Forggen, la ville de Füssen et également le bâtiment où sont joué les comédies musicales illustrant la vie du roi.

Enfin, prenez le temps de vous promener à l’extérieur du château. Rendez-vous au Pont de Marie qui surplombe la magnifique cascade Pollacht et duquel vous aurez une vue imprenable sur le château.

Horaires d’ouverture

  • Du 28 mars au 15 octobre de 09h00 à 18h00
  • Du 16 octobre au 27 mars de 10h00 à 16h00
  • Fermé au public les 1er janvier et 24, 25 et 31 décembre.

Tarifs d’entrée

  • Adultes : 12 €
  • Tarif réduit : 11 €
  • Enfants et jusque 18 ans : entrée gratuite

Attention : Vous devez impérativement acheter votre ticket au bas du château ! Vous recevrez alors un droit d’entrée pour une heure bien précise qu’il vous faudra respecter.

  • Ticket-Center
  • Neuschwanstein-Hohenschwangau
  • Alpseestraße 12, 87645 Hohenschwangau
  • Tel (0 83 62) 9 30 83 0
  • Fax (0 83 62) 9 30 83 20

Enfin, des concerts de musique de Richard Wagner sont organisés tous les ans pendant une semaine au mois de septembre dans la salle des chanteurs.

Pour plus d’informations, visitez le site officiel (en allemand et en anglais) : neuschwanstein.de

Vous avez une question ? Contactez notre équipe d'experts.

Assurances, finances, impôts ou retraite en Allemagne :

Contactez notre expert partenaire Thomas Desray, Conseiller financier >

Conseils juridiques en Allemagne :

Contactez notre expert partenaire Daniel Jansen, Avocat franco-allemand >

Emploi, stage ou V.I.E. en Allemagne :

Visitez Connexion-Emploi, le site emploi franco-allemand de référence >

Autre question ? :

Pour toute autre question, n'hésitez pas à utiliser le formulaire de contact suivant, afin que nous puissions vous aider dans vos démarches ou mieux orienter vos recherches.