Le site pratique des francophones en Allemagne

Paris et Berlin : le duel

Qualité de vie, offre culturelle, infrastructures… Un pot-pourri des temps forts et des points faibles des deux capitales.

Du vert et de l’air

Pas étonnant que les Parisiens s’extasient sur la qualité de vie berlinoise! La capitale allemande s’étale sur une superficie de plus de 800 km2, soit huit fois plus que Paris. Pot-pourri de communes reliées les unes aux autres au siècle dernier, Berlin est jalonnée de parcs et de forêts. 2 500 espaces verts en tout, quand ils ne sont que 450 à Paris. Résultat : entre sa superficie, ses lacs et ses aires de promenades, Berlin offre à ses habitants de la place pour respirer. La densité de population y est de moins de 4000 habitants par km2, alors qu’à Paris, ils sont plus de 20 000 à se disputer la même surface.

Vive la culture !

Avec ses 170 musées, ses théâtres, ses salles d’exposition et de concert, Berlin a décroché le titre du plus grand paysage culturel européen. La ville consacre chaque année un peu plus de 360 millions d’euros à la culture, soit 3 % de son budget. De quoi financer les hauts lieux de la culture classique, mais aussi du théâtre d’avant-garde et de la scène off. La mairie de Paris qui compte 130 musées de renommée internationale consacre quant à elle 4 % de son budget à la culture. Un budget qui baisse là aussi en raison de la crise. Premières victimes: plusieurs festivals et les bibliothèques de proximité.

Les ors de la présidence contre la sobriété de la chancellerie

108,9 millions d’euros, c’est le portefeuille alloué à l’Élysée en 2012. Un budget qui sera réduit l’année prochaine de 5 %, crise oblige. Des économies devraient être notamment réalisées sur le personnel, les frais de blanchisserie, les cadeaux, les voitures et surtout les frais de déplacement. L’Airbus présidentiel restera donc plus souvent sur le tarmac. Mais pour faire des économies substantielles, l’Élysée pourrait peut-être s’inspirer de la chancellerie allemande? En 2011, les frais de fonctionnement s’y sont élevés à 42 millions d’euros dont 50 000 euros investis dans des œuvres d’art, 10 000 euros dans l’achat de nouveaux véhicules et 600 000 euros pour les déplacements à l’étranger de la chancelière.

TEXTE : ANNE MAILLIET

Source : ParisBerlin

Article original : Paris et Berlin : le duel

Vous avez une question ? Contactez notre équipe d'experts.

Assurances, finances, impôts ou retraite en Allemagne :

Contactez notre expert partenaire Thomas Desray, Conseiller financier >

Conseils juridiques en Allemagne :

Contactez notre expert partenaire Daniel Jansen, Avocat franco-allemand >

Emploi, stage ou V.I.E. en Allemagne :

Visitez Connexion-Emploi, le site emploi franco-allemand de référence >

Autre question ? :

Pour toute autre question, n'hésitez pas à utiliser le formulaire de contact suivant, afin que nous puissions vous aider dans vos démarches ou mieux orienter vos recherches.