Le site pratique des francophones en Allemagne

Petit aperçu de la presse écrite allemande

Le nombre de quotidiens en Allemagne s’élève à 329. En France, on en compte à peu près 80. Belle différence !

L’Allemagne est le plus grand marché de titres de presse en Europe, et occupe la 5e place mondiale (source : Bundesverband Deutscher Zeitungsverleger). Le paysage de la presse allemande se caractérise par une grande diversité de titres et d’opinion. On compte 313 journaux régionaux à côté des 8 titres nationaux. Les journaux plus sérieux concurrencent les journaux à scandales.

L’Allemagne est le septième pays européen en densité de journaux (nombre de titres pour 1000 habitants).

Les différents types de journaux en Allemagne

  • Les journaux locaux, dans la plupart des villes, donnent des nouvelles d’une petite zone géographique
  • Les journaux régionaux ont plus large zone de diffusion
  • Les journaux nationaux dits “überregional” (“suprarégionaux”) que l’on trouve partout en Allemagne.

Les quotidiens locaux et régionaux sont les titres les plus lus. Cette diversité est due à la tradition fédérale allemande, à l’inverse de notre centralisation française.

On distingue également les journaux distribués dans la rue de ceux qui sont distribués par portage chaque jour directement chez l’abonné, méthode très répandue en Allemagne.

Les titres sont indépendants des partis politiques ou des gouvernements. La liberté de la presse est un principe très important inscrit dans la Loi fondamentale pour la République Fédérale d’Allemagne.

La liberté de la presse et la liberté d’informer par la radio, la télévision et le cinéma sont garanties. Il n’y a pas de censure. (Extrait de l’article 5.1 de la loi fondamentale, source : Bundestag)

L’Allemagne est 14ème dans le classement mondial de la liberté de la presse (publié par Reporters sans frontières pour 2014) tandis que la France n’occupe que le 39ème rang.

Les journaux quotidiens (Tageszeitung)

Pour la presse généraliste, le Süddeutsche Zeitung (SZ- München) et le Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ – Frankfurt am Main) sont les journaux suprarégionaux les plus lus. Ils sont suivis de Die Welt (Berlin), du Frankfurter Rundschau et du Tagezeitung (taz – Berlin). Ces journaux ont la réputation d’être de bonne qualité et influencent l’opinion politique en Allemagne.

En presse spécialisée, Le Handelsblatt est également un titre très lu en Allemagne avec plus de 118 000 exemplaires vendus par jour.

Tous ces titres sont des journaux d’information dits “sérieux”.

Les quotidiens dit “de qualité” cohabitent en effet avec des journaux à scandales souvent vendus dans la rue - d’où leur nom de “Boulevardzeitungen”.

Ainsi, le quotidien (tous types confondus) le plus lu dans toute l’Allemagne reste le tabloïd Bild avec plus de 2 millions d’exemplaires vendus par jour. Ce journal est édité par la Axel Springer Verlag, maison d’édition parfois contestée et dénigrée par les milieux intellectuels. (Source : Meedia)

Les journaux hebdomadaires (Wochenzeitung)

On retrouve la même classification que pour les quotidiens (locaux, régionaux, suprarégionaux). Les mêmes sujets sont traités mais les informations sont plus développées car les journalistes ont sept jours pour le préparer. Des sujets anciens sont parfois repris puisque ces journaux ne traitent pas le sujet du jour. Les opinions politiques y sont plus soulignées que dans les quotidiens. L’hebdomadaire le plus lu est Die Zeit, journal libéral édité à Hambourg. (Source : Meedia)

Journaux du dimanche (Sonntagszeitung)

Les titres les plus connus sont la Bild am Sonntag, Welt am Sonntag, Sonntag Aktuell, Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung. Ils dépendent d’un journal quotidien qui paraît la semaine. Cette édition du dimanche permet de compléter les informations données dans la semaine en les développant.

Une plus grande place est accordée aux rubriques culturelles : critiques de livres ou de films, musique… Mais la rubrique la plus importante est sans doute la rubrique sportive avec, notamment, le résumé des matchs qui ont eu lieu la veille.

Magazines (Zeitschrift)

Comme pour les journaux, ils sont très nombreux. Il existe des magazines spécialisés ou des magazines qui s’adressent à un public plus large (“Publikumszeischrift”). On trouve dans cette catégorie les programmes TV, les journaux d’annonces mais aussi les magazines féminins ou d’informations. Le magazine féminin le plus lu est Brigitte, qui aborde des thèmes variés comme la mode, la culture, la psychologie, l’environnement, la politique…

En ce qui concerne les journaux d’informations, le plus lu et reconnu comme le plus sérieux est incontestablement le Spiegel. Très complet, ce titre est toutefois difficile d’accès lorsqu’on apprend la langue. Il est concurrencé depuis quelques années par Focus. Considéré comme moins sérieux, il est plus facile à lire.

Stern est, après le Spiegel, le magazine d’informations le plus lu. Privilégiant les photos, il est considéré comme un illustré.

Vous avez une question ? Contactez notre équipe d'experts.

Assurances, finances, impôts ou retraite en Allemagne :

Contactez notre expert partenaire Thomas Desray, Conseiller financier >

Conseils juridiques en Allemagne :

Contactez notre expert partenaire Daniel Jansen, Avocat franco-allemand >

Emploi, stage ou V.I.E. en Allemagne :

Visitez Connexion-Emploi, le site emploi franco-allemand de référence >

Autre question ? :

Pour toute autre question, n'hésitez pas à utiliser le formulaire de contact suivant, afin que nous puissions vous aider dans vos démarches ou mieux orienter vos recherches.