Le site pratique des francophones en Allemagne

En Allemagne : le désir d’enfant se heurte encore au spectre de la "mère corbeau"

Pourquoi les Allemandes ont-elles peu d’enfants ? Alors que le taux de fécondité stagne depuis 1975 entre 1,24 et 1,45 enfant par femme, une étude de l’ Institut fédéral de recherche démographique montre que les aspects matériels et le manque de crèches ne suffisent pas à expliquer la faiblesse de la natalité. Les mentalités jouent aussi un rôle important.

Selon l’étude, beaucoup de femmes ont encore peur d’être stigmatisées comme de « mauvaises mères » si elles retournent travailler après leur accouchement. Selon l’étude, 63 % des Allemands de l’Ouest et 36 % des Allemands de l’Est jugent qu’un enfant en bas âge souffre du fait que sa mère travaille. Nombreuses sont les diplômées qui privilégient alors leur carrière.

Fossé Est-Ouest

Sur le territoire de l’ancienne RDA, le spectre de la Rabenmutter (« mère corbeau ») est nettement moins présent qu’à l’Ouest. En effet, le travail des femmes est plus habituel et les infrastructures de garde plus développées. Par contre, les facteurs économiques jouent un rôle plus important qu’à l’Ouest sur la taille de la famille.

De manière générale, le désir d’enfant semble plutôt moins ancré qu’ailleurs. Chez les 18-50 ans sans enfant, moins d’un sondé sur deux (45 %) pense ainsi qu’il serait plus heureux s’il avait un enfant dans les trois années à venir. De plus, l’Allemagne est le pays où les femmes sans enfant sont les plus nombreuses. La presse allemande rêve d’une situation à la française où les enfants font partie de la vie et arrivent quand ils arrivent. En Allemagne, les couples envisagent la fondation d’une famille comme une étape à part entière, repoussant longtemps l’échéance tant que les conditions ne semblent pas optimales, commente-t-elle.

Équilibre famille-carrière

Le ministère de la Famille, lui, en appelle à continuer les efforts visant à faciliter la conciliation d’une vie professionnelle et d’une vie familiale. Il y a œuvré activement ces dernières années, notamment par la mise en place d’un salaire parental et la réalisation d’un vaste programme de construction de crèches. Il appelle désormais les entreprises à créer un climat et des conditions de travail qui facilitent la vie des parents. En Allemagne, 88 % des hommes et 78 % des femmes considèrent, en effet, qu’il est difficile de mener de front carrière et vie de famille.

Source : www.allemagne.diplo.de

Vous avez une question ? Contactez notre équipe d'experts.

Assurances, finances, impôts ou retraite en Allemagne :

Contactez notre expert partenaire Thomas Desray, Conseiller financier >

Conseils juridiques en Allemagne :

Contactez notre expert partenaire Daniel Jansen, Avocat franco-allemand >

Emploi, stage ou V.I.E. en Allemagne :

Visitez Connexion-Emploi, le site emploi franco-allemand de référence >

Autre question ? :

Pour toute autre question, n'hésitez pas à utiliser le formulaire de contact suivant, afin que nous puissions vous aider dans vos démarches ou mieux orienter vos recherches.