Le site pratique des francophones en Allemagne

Trouvez ici votre job franco-allemand de rêve

Le véganisme en Allemagne : un mouvement en essor

francais mayence

Phénomène déjà répandu aux États-Unis et en Angleterre, le “véganisme” gagne l’Allemagne. Et lorsque de plus en plus d’Allemands s’orientent vers ce style de vie, l’économie suit: les supermarchés vendent désormais des produits végétaliens, les boutiques et restaurants spécialisés fleurissent. Être Vegan en Allemagne n'est plus seulement une tendance, mais un mode de vie adopté par un nombre croissant de personnes. Avec une sensibilisation croissante à l'égard des questions environnementales, de la santé et du bien-être animal, de plus en plus d'Allemands optent pour un régime alimentaire et un mode de vie végétalien. Quelles sont les raisons de cette montée en popularité, les défis rencontrés par les végétaliens en Allemagne et les ressources disponibles pour ceux qui choisissent ce mode de vie?

1. Le boom végan en Allemagne
2. La montée en popularité du véganisme en Allemagne
3. L'Offre de produits vegan en Allemagne
4. Impact environnemental du véganisme
5. Les défis rencontrés par les végétaliens en Allemagne
6. Les ressources pour les végétaliens en Allemagne
7. Bonus: petit lexique végan français / allemand



1. Le boom végan en Allemagne

Nul besoin de posséder d’immenses talents d’observateur pour constater le phénomène dans les villes allemandes : des restaurants et boutiques “végans” ne cessent d’être ouverts, aussi bien dans les quartiers chics qu’alternatifs. Dans le quartier bobo de Kreuzberg, à Berlin, l’ouverture d’un “sex-shop végan” a récemment fait sensation, au point que même la presse française se soit entichée du sujet !

Les “végans”, en bon français, ce sont les végétaliens. Plus intransigeants que les végétariens, ils refusent tous les produits issus des animaux: la viande et le poisson sont bannis des assiettes, mais également les produits laitiers, les oeufs, le miel… Pour compenser les carences occasionnées par ce régime strict, les végétaliens modernes regorgent d’imagination et remplacent toutes les protéines animales par des nutriments végétaux. Les vêtements en laine, les chaussures et tous les accessoires en cuir, ainsi que les produits testés sur les animaux sont exclus. En Allemagne, la vie sans produits issus des animaux se popularise; en revanche, dans l’Hexagone, si l’idée commence à faire des émules, devenir végétalien relève encore du défi.

Le véganisme découle d’une prise de conscience. La raison principale invoquée par ceux qui optent pour ce style de vie radical est l’éthique. Il s’agit non seulement de s’opposer à la souffrance et l’exploitation des animaux, mais aussi d’adopter un comportement responsable face aux problématiques globales de l’environnement, du climat, la surexploitation des ressources et le combat contre la faim dans le monde. L’argument de la santé, également souvent avancé pour promouvoir ce mouvement, reste cependant controversé.

“Avant, les végans étaient souvent considérés comme des gauchistes insatisfaits et râleurs, ils existent toujours, mais leur nombre diminue. Entre-temps, le végétalisme s’est déplacé au centre de la société”, déclare Christian Vagedes, fondateur de la société végane allemande et auteur du livre Veg up. Die Veganisierung der Welt.

“C’est un bouleversement, plus qu’une tendance, parce que cela atteint des personnes de toutes les générations. Il y a une prise de conscience dans la société occidentale : il faut arrêter de surexploiter, cela met en danger notre propre survie”, affirme Christian Vagedes. Si beaucoup de végétariens deviennent végétaliens, l’association observe que de nombreuses personnes, après avoir vu un reportage ou entendu un témoignage, se tournent vers le véganisme.

Le phénomène de mode n’est pas passé inaperçu auprès des producteurs et distributeurs, qui entendent tirer profit de cette nouvelle niche. Certains grands distributeurs lancent ainsi des lignes de produits spécialisés. “Il y a des entreprises très conventionnelles qui nous appellent et demandent s’il existe un label pour les produits végétaliens ; nous sommes en train de développer un tel label”, ajoute Christian Vagedes.



2. La montée en popularité du véganisme en Allemagne

La montée en popularité du veganisme en Allemagne est indéniable, et les chiffres le confirment. Au cours des cinq dernières années seulement, le nombre de personnes adoptant ce mode de vie a plus que doublé, atteignant près de 2 millions de végétaliens dans le pays. Cette croissance exponentielle témoigne d'un changement profond dans les habitudes alimentaires et les mentalités des Allemands.

Pour illustrer cette tendance, prenons l'exemple de l'industrie alimentaire. Les ventes de produits vegan ont augmenté de manière significative, avec une hausse de plus de 20% au cours de la dernière année seulement. Les supermarchés allemands ont adapté leur offre pour répondre à cette demande croissante, en proposant une gamme étendue de produits vegan, allant des substituts de viande aux alternatives au lait et aux œufs. Cette disponibilité accrue rend le véganisme plus accessible et attrayant pour un plus grand nombre de personnes.

Les chiffres montrent que les jeunes générations sont particulièrement enclines à adopter le veganisme. Une enquête récente a révélé que près de 30% des jeunes allemands âgés de 16 à 24 ans se considèrent comme végétaliens ou végétariens. Cette tendance suggère un changement culturel profond, où les nouvelles générations sont plus sensibles aux questions environnementales, de santé et de bien-être animal.

Le nombre croissant de restaurants et de cafés proposant des options vegan témoigne de l'évolution des préférences culinaires en Allemagne. Des établissements traditionnels aux nouveaux concepts de restauration, de nombreux endroits intègrent désormais des plats vegan à leur menu pour répondre à la demande croissante des consommateurs. Cette diversification de l'offre culinaire contribue à normaliser le veganisme et à le rendre plus accessible au grand public.



3. L'Offre de produits vegan en Allemagne

L'offre de produits vegan en Allemagne connaît une expansion significative: Selon les données de l'Institut allemand de recherche sur le marché alimentaire, le marché des produits vegan en Allemagne a connu une croissance impressionnante ces dernières années. En 2023, les ventes de produits vegan ont dépassé les 2 milliards d'euros, représentant une augmentation de près de 30% par rapport à l'année précédente. Cette croissance fulgurante témoigne de la demande croissante pour les produits vegan dans le pays.

Un exemple concret de cette expansion est l'augmentation du nombre de produits vegan disponibles dans les supermarchés allemands. Les grandes chaînes de supermarchés telles que Rewe, Edeka et Aldi proposent désormais une gamme étendue de produits vegan, allant des substituts de viande aux alternatives au lait et aux œufs. Selon une enquête menée par la Fédération allemande de l'industrie alimentaire, près de 80% des supermarchés allemands offrent désormais des produits vegan, contre seulement 40% il y a cinq ans.

L'industrie alimentaire allemande a vu émerger de nombreuses start-ups et entreprises spécialisées dans les produits vegan. Par exemple, des marques comme Beyond Meat et Oatly, qui proposent des alternatives végétales à la viande et aux produits laitiers, ont connu un énorme succès sur le marché allemand. Les ventes de produits vegan de Beyond Meat ont augmenté de plus de 50% en Allemagne l'année dernière, témoignant de la popularité croissante de ces alternatives.

L'offre de produits vegan s'étend au-delà des supermarchés, avec de nombreux restaurants, cafés et boulangeries proposant désormais des options vegan à leur menu. Selon une étude menée par l'Association allemande de la restauration, près de 70% des restaurants en Allemagne proposent maintenant des plats vegan, contre seulement 30% il y a cinq ans. Cette diversification de l'offre culinaire rend le vÉganisme plus accessible et attrayant pour un plus grand nombre de personnes.



4. Impact environnemental du véganisme

L'impact environnemental du vÉganisme en Allemagne est substantiel, et les chiffres offrent un aperçu clair de son importance croissante dans la lutte contre le changement climatique et la préservation des ressources naturelles.

Selon les données, l'industrie de l'élevage est l'une des principales sources d'émissions de gaz à effet de serre en Allemagne, représentant environ 14% des émissions totales. En optant pour un régime végétalien, les individus peuvent réduire significativement leur empreinte carbone. Une étude a révélé qu'un régime végétalien moyen produit environ 2,5 tonnes de CO2 de moins par an par rapport à un régime alimentaire omnivore. Sur une population de près de 83 millions d'habitants en Allemagne, cette réduction cumulée des émissions pourrait avoir un impact majeur sur la lutte contre le changement climatique.

Le vÉganisme contribue à la préservation des ressources naturelles, telles que l'eau et les terres agricoles. Pour produire un kilogramme de bœuf, par exemple, il faut environ 15 000 litres d'eau, tandis que la production d'un kilogramme de céréales nécessite environ 1 500 litres d'eau seulement. En réduisant la consommation de produits d'origine animale, les végétaliens contribuent à préserver les ressources hydriques précieuses, tout en libérant des terres agricoles pour la production alimentaire humaine plutôt que pour l'alimentation animale.

Un exemple concret de cet impact peut être observé dans la région de l'Allgäu, en Bavière, où l'industrie laitière est omniprésente. Cette région connaît des problèmes croissants liés à la surutilisation de l'eau et à la pollution due aux déchets animaux. En adoptant un régime végétalien, les habitants de cette région pourraient contribuer à atténuer ces problèmes environnementaux tout en améliorant leur propre santé.



5. Les défis rencontrés par les végétaliens en Allemagne

Les végétaliens en Allemagne sont confrontés à divers défis dans leur vie quotidienne, malgré la croissance du vÉganisme dans le pays

La disponibilité des options vegan peut varier considérablement selon les régions. Par exemple, alors que les grandes villes comme Berlin, Munich et Hambourg offrent une abondance de restaurants et de magasins proposant des produits vegan, les zones rurales ou moins peuplées peuvent avoir une offre plus limitée. Selon une enquête menée par l'Association allemande de l'alimentation végétalienne, près de 40% des végétaliens en Allemagne estiment qu'il est difficile de trouver des options vegan dans leur région.

Le coût des produits vegan peut être un obstacle pour de nombreux végétaliens. Selon une étude menée par l'Université de Hohenheim, les produits vegan sont en moyenne 25% plus chers que leurs équivalents non-vegan. Par exemple, le substitut de viande à base de soja peut coûter jusqu'à 50% de plus que la viande conventionnelle. Cette disparité de prix peut rendre le veganisme moins accessible pour les personnes à faible revenu ou celles qui vivent avec un budget limité.

Un autre défi majeur est le manque de compréhension et de soutien de la part de la société en général. Bien que le veganisme soit de plus en plus accepté, de nombreux végétaliens font encore face à des préjugés et à des attitudes négatives de la part de leur entourage et de la société en général. Selon une enquête menée par la Fondation allemande pour la protection des animaux, près de 30% des végétaliens en Allemagne ont déclaré avoir été confrontés à des critiques ou à des moqueries en raison de leur choix alimentaire.

Les végétaliens en Allemagne peuvent également rencontrer des défis sur le plan nutritionnel. Bien que le vÉganisme puisse offrir de nombreux avantages pour la santé, il est essentiel de veiller à obtenir tous les nutriments nécessaires. Selon une étude menée par l'Institut fédéral allemand de l'alimentation et de la nutrition, près de la moitié des végétaliens en Allemagne ont des carences en vitamine B12, un nutriment essentiel que l'on trouve principalement dans les produits d'origine animale.



6. Les ressources pour les végétaliens en Allemagne

Les végétaliens en Allemagne ont accès à un large éventail de ressources pour les soutenir dans leur mode de vie, allant des applications mobiles aux communautés en ligne. Voici quelques chiffres et exemples concrets pour illustrer ces ressources.

Les applications mobiles jouent un rôle essentiel pour aider les végétaliens à trouver des restaurants, des magasins et des produits vegan. Une des applications les plus populaires est HappyCow, qui répertorie les établissements proposant des options vegan à proximité. En Allemagne, l'application compte des milliers de restaurants et de magasins référencés, offrant aux végétaliens une grande variété de choix. Par exemple, selon les données de HappyCow, il y a plus de 2000 restaurants vegan-friendly à Berlin seulement.

Les groupes de soutien en ligne et les communautés sur les réseaux sociaux offrent un espace où les végétaliens peuvent partager des conseils, des recettes et des expériences. Des groupes Facebook tels que Vegan in Deutschland comptent des dizaines de milliers de membres, offrant une plateforme pour poser des questions, trouver des recommandations et échanger des conseils sur le mode de vie vegan en Allemagne.

De nombreuses organisations et associations dédiées au veganisme proposent des ressources éducatives et des événements pour soutenir les végétaliens. Par exemple, la Vegan Society Germany organise régulièrement des conférences, des ateliers culinaires et des événements de sensibilisation à travers le pays. Ces initiatives fournissent aux végétaliens des informations précieuses sur la nutrition, la santé et les aspects éthiques du veganisme.

Les blogs et les sites web spécialisés offrent une mine d'informations sur le veganisme, notamment des recettes, des critiques de produits et des guides d'achat. Des sites comme Veganblatt et Vegan Taste sont des ressources populaires pour les végétaliens en Allemagne, offrant des conseils pratiques et des astuces pour vivre un mode de vie vegan épanouissant.



7. Bonus: petit lexique végan français / allemand

Pour vous aider à faire vos achats vegan en Allemagne, voici une liste de vocabulaire végan en allemand, accompagnés de leur traduction en français :

Allemand Français
Der Veganismus Le véganisme
Der Veganer / Die Veganerin Le végane / La végane
Die Pflanzenküche La cuisine végétale
Die vegane Ernährung L'alimentation végétalienne
Das Tierwohl Le bien-être animal
Die Tierrechte Les droits des animaux
Die pflanzliche Milch Le lait végétal
Die Tofu Le tofu
Das Seitan Le seitan
Die Sojamilch Le lait de soja
Die Mandelmilch Le lait d'amande
Die Hafermilch Le lait d'avoine
Die vegane Käse Le fromage végétal
Die vegane Butter Le beurre végétal
Die vegane Mayo La mayonnaise végétale
Das vegane Fleisch La viande végétale
Die vegane Wurst La saucisse végétale
Das vegane Eis La glace végétale
Die vegane Schokolade Le chocolat végétal
Die vegane Ernährungsweise Le mode de vie alimentaire végétalien
Die vegane Lebensmittel Les aliments végétaliens
Die vegane Küche La cuisine végétalienne
Die vegane Lebensweise Le mode de vie végétalien
Die vegane Community La communauté végétalienne
Die vegane Bewegung Le mouvement végétalien
Die vegane Revolution La révolution végétalienne
Die vegane Ethik L'éthique végétalienne
Die vegane Umwelt L'environnement végétalien
Das vegane Label Le label végétalien

En savoir plus:

Johanna

https://connexion-francaise.com/system/images/data/000/001/180/original/imageonline-co-roundcorner-ConvertImage.png?1581937156

 
Vous avez une question ? Contactez notre équipe d'experts.
 

Tenez-vous au courant !

Recevez notre sélection d'articles récents et populaires.